Fin du repowering à la centrale éolienne JUVENT

05.11.2013 11:25

Augmentation de 40% de la puissance du plus grand parc éolien de Suisse

JUVENT SA vient d'achever le plus grand projet d'extension réalisé en Suisse dans le domaine de l'éolien depuis 2010. Les travaux de construction et de montage ont duré trois mois et se sont déroulés sans incident. L'entreprise apporte ainsi une contribution décisive à la stratégie énergétique de la Confédération. Le repowering, qui a permis de remplacer quatre éoliennes en exploitation depuis près de 20 ans par quatre turbines de nouvelle génération d'une puissance de 2 MW, permet une augmentation de 40% de la production annuelle de la centrale éolienne JUVENT, qui passe ainsi de 40 à 55 millions de kWh. Pour réaliser ces travaux de grande ampleur, près de 1500 tonnes de pièces détachées ont été transportées par une quinzaine de convois regroupant une cinquantaine de poids lourds de l'entreprise Friderici Spécial SA. Les éoliennes ont ensuite été montées avec les grues de l'entreprise Senn AG. La mise en service des quatre nouvelles turbines aura lieu dans les prochains jours.

 

Les blocages et les échecs que connaissent les projets éoliens en Suisse renforcent malheureusement les oppositions auxquelles ils se heurtent. C'est dans ce contexte difficile que JUVENT SA, filiale de BKW Energie SA, a décidé de démonter et de réaffecter sur d'autres sites à l'étranger les quatre plus anciennes éoliennes de sa centrale, qui en comporte 16 au total, afin de les remplacer par de nouvelles machines plus performantes. Leur capacité de roduction est sept fois plus importante que celle des anciennes turbines. Le coût total des travaux s'élève à 17 millions de CHF.

 

Le transport des quatre nouvelles éoliennes s'est révélé particulièrement exigeant sur le trajet de 80 km reliant le port du Rhin à Bâle et Mont-Crosin, situé dans le Jura bernois. La présence de ponts, de tunnels étroits, de virages serrés ainsi que de nombreux ronds-points et panneaux indicateurs a obligé les convois à faire un long détour de 250 km à travers huit cantons, donnant lieu à des procédures d'autorisation complexes. Le montage des turbines dans le parc éolien, situé à 1200 m d'altitude, a nécessité l'intervention de trois grues, dont la plus grande grue télescopique mobile du monde.

Go back